Informations diverses

Séances

Les séances sont individuelles et durent 1 heure.

Chaque suivi est basé sur un projet reposant sur des objectifs thérapeutiques.

Les activités proposées sont variées et adaptées à chaque personne: pansage, travail à pieds, en liberté, à la longe, relaxation, jeux, etc...

Tarifs

La séance individuelle: 60 euros TTC.

Ce tarif comprend la location du cheval ou poney,  de la structure, du matériel et l'intervention de l'équithérapeute.

 

Planning des séances

 
JOURS HEURES LIEUX
Mardi 9H à 18H Centre équestre des Papillons à Brumath
Mercredi 9H à 18H Centre équestre des Papillons à Brumath
Jeudi 9H30 à 18H Centre équestre de la Brûche à Lingolsheim
Vendredi 9H30 à 12H Centre équestre de la Brûche à Lingolsheim
Samedi 11H à 18H Centre équestre des Papillons à Brumath

Quelques liens

  • la page facebook de EquiThérapie Alsace permet de prendre connaissance de documents et d'évènements concernant l'équithérapie:

http://www.facebook.com/pages/Equithérapie-Alsace/1417994701761389?ref=hl
 

Articles de presse

     
     
     
    Cavalière et thérapeute 
Publié le 10 septembre 2019 par Pion Denise
 
“Cavalière depuis l’enfance, le poney/cheval a toujours fait parti de mon équilibre de vie. Au cours de divers expériences professionnelles dans le domaine du  handicap, j’ai pu observer que le cheval apportait un « mieux-être ». Cela est vite devenu une évidence pour moi d’en faire mon métier.
 
Anne MELOUK est une ancienne éducatrice spécialisée qui a arrêté ce métier pour se consacrer entièrement à l’équithérapie. Elle le fait depuis maintenant six ans dans 2 centres équestres: le centre équestre des papillons situé à Brumath et le centre équestre de la brûche situé à Lingolsheim.
 
Elle propose un accompagnement thérapeutique auprès de personnes de tous âges ayant des troubles, des difficultés passagères ou chroniques, des handicaps (mentaux ou physiques légers) ou problématiques  variés (états dépressifs, manque de confiance en soi, gestion des émotions, des troubles de l’apprentissages, autisme (TSA), des phobies scolaires, états anxieux…)

Anne, qu’est-ce que vous aimez particulièrement chez les chevaux ? 
 
Les chevaux sont des êtres « vrais »et sensibles. Ils ne trichent pas. Cela nous oblige, à nous êtres humains à  nous remettre en questions et d’entrer dans un « espace temps cheval » comme je le dis à mes patients. Ils nous permettent de travailler ou de découvrir l’observation, la patience, la communication corporelle et non verbale. Tout ce que le monde actuel ne nous permet pas forcément.
 
Expliquez-nous en quelques lignes en quoi consiste cette approche ? Comment se déroule une séance d’équithérapie ?
 
Tout d’abord, il n’y a pas de séance type. Je parlerais plutôt d’un accompagnement car les suivis se déroulent sur plusieurs séances. Chaque accompagnement est adapté à la personne accompagnée.
Cela débute par un entretien en amont des séances afin de se rencontrer, d’échanger, de découvrir les lieux et partenaires équins. En général, le choix du cheval/poney se fait à ce moment là: soit c’est une évidence pour la personne ou alors  je le décide d’après mes observations lors de la visite. Le nombre de séances sera déterminé d’après l’entretien ainsi que des objectifs thérapeutiques.
La 1ère séance est une séance d’observation et de « rencontre ». Ensuite de manière très générale, chaque séance se construit à travers différents temps: soins, exercices en manège ou autre lieu, en liberté, à pied ou monté. La parole est libre durant ce temps thérapeutique. Chacun est libre d’échanger ou non avec moi ou son cheval. Les séances durent 1 heure et sont hebdomadaires ou bi-mensuelles.
Le cheval me sert de médiateur pour travailler divers domaines à travers ce qu’il renvoie, sa douceur et son cadre. Il est mon partenaire de travail à part entière.
 
Est-ce que votre patient doit savoir monter à cheval ? Sinon, quelles mesures prenez-vous pour les débutants ?
 
La monte n’est nullement obligatoire. Il s’agit d’un moyen visant à atteindre un objectif thérapeutique au même titre que le travail à pied ou en liberté. Lorsque la personne est amenée à monter , le cheval est toujours tenu en main et nous restons dans un un objectif de détente corporelle et psychique ou encore de travail sur le tonus. Il n’y a donc pas de niveau à avoir.
 
Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour travailler avec les chevaux ? 
 
En tant que professionnel (si c’est bien la question) il faut être exigeant avec soi-même, patient, observateur, à l’écoute (ils nous disent et renvoient beaucoup de choses), savoir et accepter de se remettre en question, être passionné et reconnaissant.

Nouer un lien 
 
Quand on parle d’équithérapie, on pourrait commettre l’erreur de croire qu’il faut forcément savoir monter un cheval pour en user. Et pourtant il n’en est rien. Il s’agit avant tout de nouer un lien affectif avec l’animal. 
Pour en savoir plus : https://equitherapie-alsace.com/
 
     
     
https://www.prontopro.fr/blog/cavaliere-et-therapeute/

 
Copyright © 2013 Equitherapie Alsace - Almaera S.A.S. - Tous droits réservés